Je me rends comptouille que je suis trop gentille avec les autres et en particularouille les hommes et ils en profitouilles, peut être car je n'ai pas eu de père, j'ai eu un géniteur mais rien d'autre... ou parce que j'ai un trop besoin d'être aimouille et du coup j'acceptouille beaucoup sans rien ou peu en retour. J'ai été frappé, humilié, insulté, sali, trompé... pratiquement à chacune de mes relations amoureuses. Exactement la même chose que ma mamouille a subi avec mon géniteur. Ils abusent de mon grand cœur, de ma générositouille, de ma sensibilitouille...
      Aujourd'hui une fois de plus l'aterrissageouille est difficile et me fait souffrir, je comprends pourquoi il y a tant de célibatairouille... Donner sans rien en retour, et une fois que vous ne les intéressouille plus ils vous jettouille
sans raison particulière comme une vieille chaussette ou un vieux kleenex c'est encore plus rapide, car une vieille chaussette on peut la reprisouille, mais le kleenex après une utilisation on le met à la poubelle direct.

      Ils se décrivent toujours comme des êtres différents, gentils, aimant, doux, compréhensif, indulgent, généreux, plein d'humour.... J'arretouille les descriptifs car je pourrais y passouille la nuit. Et au bout de quelques temps de vie communouille, on vous reprochouille d'être différentouille, alors qu'ils ne vous regardouille plus, qu'ils ne vous parlouille plus, qu'ils ne vous calinouille plus, votre façon d'éduquouille votre enfant est nulle, tout ce que vous faitouille est nulle "Regardes tu as grossi, tu as un bouton, tu ne te maquilles plus, tu ne souris plus, tu fais toujours la gueule..."

      Comment veux tu être bien dans ta peau quand il n'y a aucun retour positif à votre égard... Eux sont parfaitouilles, rien à jeter, rien à modifie,r mais vous vous n'êtes rien ou pas grand chose à leurs yeux, les remisouilles en question viennent toujours de vous, car vous avez des sentiments et que vous pensez que les choses peuvent changeouilles en discutant. Mais eux, ne veulent pas discuter car c'est jamais le bon moment problème de boulot, de fatigue, et puis il n'y a rien à changer chez eux car ils ont atteignouilles la PERFECTION. Vous vous n'êtes pas faitguouille car vous n'en avez pas le droit, même si vous vous levouille tous les matinouilles à six heures et qu'après vos dix heures de boulot de avec des cons qui vous insultent ou vous parlouilles mal, il y a les devoirs, le ménage, la bouffe, les courses, les activités du mercredi...

      Je suis en colère contre moi même, car je n'arrive pas à mettre un holà à une relation, je me dis toujours que c'est une mauvaisouille période, que je ne dois pas être de bonne humeur, que je prends tout de travers, que ça ira mieux demain comme le dirait la chanson... Et au moment ou je m'y attends le moins je me prends un double rêver mieux que Noah dans les années 80 car après j'ai arrête le sport à la télé.

      Je ne veux pas que ma Doudou est une mauvaise image des HOMMES, et pourtant autour de nous aucun ne tenouilles la route, même pas un pauvre sentier de montagne.

Je ne demande pas grand chosouille mais au moins le respect de nos différences...